LabScène

De leviolondejos.wiki
Aller à : navigation, rechercher


LabScène est une accompagnement des organisations et des personnes dans le développement d'une production artistique en Fab Labs et médialabs. Curieuses et curieux des technologies d'impression 3D, découpe laser, CNC, et d'autres technos médias, vous êtes au bon endroit.

Présentation de la démarche LabScène


LabScène : une démarche-laboratoire artistique d'apprentissage et de créativité technologique

LabScène est une expérience multi-facettes qui offre aux organisations culturelles, aux artistes et au public de découvrir et de s'approprier le potentiel créatif des outils de fabrication et de design mis à disposition par les Fab Labs et les médialabs.

Cette démarche s'incarne d'abord dans un processus créatif de résidence-médiation, où les artistes sont accompagnés en Fab Labs et médialabs par l'équipe Le violon de Jos, pour créer un spectacle ou une installation permanente, en environnements collectifs et ouverts.

Par la suite, l'expérience culmine avec la diffusion du spectacle ou de l’œuvre installée, devant le public, où sont mis en valeur les dispositifs originaux créés, dans une formule artistique valorisant la créativité du collectif de la résidence. De plus, il est aussi fortement suggéré d'organiser un événement festif où les réalisations sont mises à disposition du public pour leur expérimentation et ainsi leur permettre de comprendre le processus de leur création.

En parallèle de ce processus, une médiation permet au collectif d'établir une relation avec son public. Cette médiation se réalise d'abord en personne, au travers des nombreuses rencontres dans les ateliers collectifs qui sont ouverts au public. Aussi, l'équipe LabScène Le violon de Jos récolte et valorise du média, ainsi la relation entre le collectif et un public grandissant.

Ainsi, cette démarche rassembleuse :

  • dynamise le milieu des arts de la scène, des arts visuels, des arts traditionnels, et autres, en proposant une démarche de création innovante;
  • offre une occasion exceptionnelle de remix de média et de métissage culturel;
  • fait connaître et valorise l'importance des Fab Labs et des médialabs;
  • crée des occasions uniques et inattendues de maillages entre des organisations soutenant la valorisation des pratiques artistiques traditionnelles avec celles investies dans le développement des possibilités créatives du numérique ainsi que dans l'accès aux technologies.

Le processus

Résidence-médiation en Fab Labs et médialabs

Cette initiative collaborative toute nouvelle va de soi, car les Fab Labs et médialabs sont des milieux d'inventivité et d'appropriation des potentiels propres aux outils de fabrication numérique ainsi que des technologies liées à l'objet (fabrication par découpeuse laser, fraiseuse numérique, impression 3D, contrôle d'effets par Arduino, Rasberri Pi, Processing, etc). Déjà ouverts à toutes et à tous pour stimuler l'échange et la transmission des connaissances, ces espaces d'appropriation des technologies s'incarnent ainsi en espaces de créativité spécialement conçus pour accueillir une démarche de médiation artistique et numérique où les artistes seront appelés à concevoir eux-mêmes un spectacle, ainsi que sa scénographie interactive, à l'image de leur art.

Pour inciter l'exploration des diverses technologies à disposition dans les Fab Labs et médialabs, la scénographie est conçue avec une intention d'interactivité réciproque entre les artistes et le public.

Aussi, afin de permettre aux organisations partenaires de bénéficier de la démarche, le concept artistique du spectacle respecte autant les apprentissages qu'elles souhaitent réaliser tout en répondant aux aspirations créatives des artistes impliqués.

Enfin, pour s'assurer d'une médiation de qualité, l'équipe de médiation composée par Le violon de Jos intègre au besoin des spécialistes de diverses technologies, provenant de pratiques et d'organisations variées.

Diffusion et médiation scénographique

Pour témoigner de cet échange liant traditions, numérique et contemporanéité, un spectacle ralliant la performance vivante (danse et musique) et l'expérience multimédia est le point culminant de l'expérience. Ce spectacle, possible dans divers lieux de diffusion, permet aux artistes de valoriser leur pratique artistique personnelle ainsi que celle métissée en résidence avec leurs pairs, en plus de contribuer au rayonnement de la créativité numérique de ses artisans. Aussi, ce spectacle est agrémenté de notes explicatives ludiques qui donnent au public l'occasion d'apprendre comment et dans quel contexte certains des dispositifs qui permettent l'interactivité de la scénographie ont été conçus. Il est tout-à-fait possible de créer une installation permanente au lieu d'un spectacle; dans ce cas-là, les arts visuels seraient enrichis de l'expérience multimédia.

Enfin, une activité festive de médiation, sous la forme d'une exposition participative des dispositifs scénographiques conçus dans démarche, permet au public de rencontrer les artistes et l'équipe du projet pour en apprendre d'avantage sur la démarche de création, le contexte de réalisation du spectacle, ainsi que les technologies et les espaces de fabrication impliqués.

Le kit scénographique "en-commun" Le violon de Jos

Au travers du processus, des outils technologiques - parfois numériques, parfois mécaniques ou électroniques - sont développés. À l'instar de notre répertoire traditionnel qui s'enrichit avec le temps et la pratique, lorsque les créations scénographiques se prêtent à la réutilisation (donc la plupart du temps!), elles sont documentées et partagées sous la license Creative Commons (Creative commons Attribution 4.0).

L'intention de LabScène est que chaque résidence ajoute à ce kit, développant de nouveaux dispositifs ou de nouvelles applications/configurations d'objets existants. Le type d'appareillages scénographiques est varié, allant de la pédale à effet jusqu'à l'animation interactive projetée, en passant par l'analyse du contenu musical. Pour le moment, les quelques dispositifs ci-dessous sont développés ou envisagés.

Planche de podorythmie numérique Le violon de Jos

Une planche de podorythmie avec des senseurs à pressions détectant l'impact des pieds 4 zones. La planche peut servir de contrôleur MIDI ou comme "boutons pour les pieds". Le code et les plans de le planche sont construits avec modularité. PlancheV0.jpg Planche v0.png

Le bonhomme gigueur physique du violon de Jos

Quoi de mieux pour animer la scène qu'un danseur? Un peu plus gros que le bonhomme gigueur traditionnel, celui-ci est activé par des pistons activés par le rhyhme de la podorhythmie (à l'aide de la planche) ou aussi par des danses enregistrées sur son circuit électronique.

La jupe du gigueur

Développée dans un atelier de "circuits mous" donné par Milieux Institute for Arts, Culture and Technology at Concordia University , la jupe du gigueur représente, à travers une série de lumières DEL multicolores, l'effort du gigueur qui la porte, par une traduction de la chaleur de ses moteurs.

Gigueur complet.jpg



En idéation : Le bonhomme gigueur virtuel du violon de Jos

Et si un bonhomme gigueur savait en faire danser un autre? Qu'est-ce qu'on aimerait faire danser un être virtuel à l'aide de notre planche!

En idéation : La scène Le violon de Jos

Imaginée et conceptualisée par Le violon de Jos :

  • une scène acoustique et technologique pour collecter facilement ce qui s'y déroule
  • une structure de diffusion supplémentaire pour le milieu du patrimoine vivant au Québec
  • pouvant s'intégrer au réseau Scènes ouvertes de la Société des Arts technologiques
  • multiplie les possibles (en terme de nature des projets et d'étendue géographique)
  • fait rayonner l'ensemble des projets et des organismes tout en créant un réseau d'interconnexions
  • structurante et rassembleuse tant par sa grande visibilité physique que par sa mobilité

La Scène mobile du violon de Jos comportera plusieurs volets qui peuvent s'entrecouper entre eux :

  • Spectacles
  • Pédagogie
  • Acoustique
  • Technologique

En plus d'offrir un espace de diffusion et de captation supplémentaire aux diffuseurs de musique traditionnelle du Québec, La Scène mobile pourrait accueillir les spectacles découlant des résidences LabScène localement. Dans le cas où la localité ne possède pas de Fab Lab ou de médialab, La Scène pourrait même accueillir les résidences elles-mêmes si elle est équipée de machines à fabrication numérique. Dans les projets originaux de La Scène, une multitude d'initiatives peut être imaginée : vitrine de la relève musicale du milieu dit traditionnel, Gala des violoneuses et violoneux, ateliers de médiation musicale ou technologique ouverts au grand public, résidences et expositions de "patenteux" et "patenteuses" de la tradition, etc.


LabScène 0 : la première réalisation de la démarche LabScène

LabScène 0 au LaboTrad (22 février 2018) D'octobre 2017 à février 2018, une première démarche LabScène a été réalisée. L'équipe a donc présenté, le 22 février au Labo Trad à la Petite Marche à Montréal, le spectacle LabScène 0 au LaboTrad et s'en est suivi un événement public festif lors de la Nuit blanche Montréal 2018, à l'événement Nuit blanche trad et numérique comme dans le temps d'aujourd'hui, organisé par Le violon de Jos à la Coopérative ECTO.

André Daneau, harmoniciste et podorythmiste a donc accepté de participer à ce premier LabScène comme artiste invité, accompagné de Patricia Ho-Yi Wang et de Guillaume Coulombe du violon de Jos sur scène, avec aussi Benoit Salin comme vj invité et Yoann Ochietti à la technique.

En plus d'un spectacle musical mariant musiques traditionnelles et compositions de Patricia et d'André, l'équipe a procédé à la création deux dispositifs scénographiques ouverts et évolutifs, appelés à être réutilisés et reconfigurés dans d'autres démarches LabScène :

LabScène 0 fait des petits à Nuit blanche trad et numérique comme dans le temps d'aujourd'hui

À la Nuit blanche Trad et numérique comme dans l'Temps d'Aujourd'hui, la planche s'offrait comme un nouvel instrument de la session jam : un contrôleur des projections d'ambiance immersive. Le bonhomme, lui, était devenu automate et giguait une de ses danses lorsqu'activé par sa boîte à dons.


Le violon de Jos : le promoteur

Le violon de Jos met en valeur et en commun les savoirs et les savoirs-faire liés au patrimoine vivant dans une approche collaborative. Pour ce faire, l'équipe met en place des projets qui représentent des vecteurs d'apprentissage et de transmission : LabScène, La Scène mobile, et bien d'autres à venir.

Le violon de Jos est une encyclopédie collective, à la fois multimédia et vivante, de musique traditionnelle québécoise, pour la promouvoir, la valoriser et partager sa pratique, ainsi que pour en faciliter l'apprentissage. La particularité du violon de Jos est de proposer plusieurs ancrages de cette culture immatérielle dans l'évolution du numérique, l'émergence du libre et l'esprit des communs, ralliant plusieurs organisations de l'écosystème des traditions autour d'un projet numérique multimédia collectif. Ainsi, Le violon de Jos prend part à la transformation des pratiques collaboratives en documentation et en média, à la créativité et à l'inventivité dans les pratiques traditionnelles, en développant des projets qui s'incarnent parfois plus sur le web (on pense à leviolondejos.wiki) et aussi dans le vivant, notamment par la création et la réalisations d'expériences originales.

  • Kiosque-spectacle à Wikimania 2017 (Montréal)
  • Spectacle cabaret en deux parties au Monument National lors du Forum social mondial 2016 (Montréal)
  • Démarche vidéo Du violon à l'oreille 2016 (Québec)

L'équipe LabScène

Patricia Ho-Yi Wang - la co-pilote : d'un parcours unique, heureux mélange de musicienne traditionnelle québécoise et irlandaise ainsi que d'animatrice culturelle, Patricia s'affaire à mettre en valeur les pratiques liées au patrimoine immatériel comme vecteurs de transformations sociale. Elle enseigne aussi le violon, le piano et l'éveil musical depuis quelques années.

Matthieu Rhéaume - le récolteur : issu des mondes de l'éducation et du design de jeu, Matthieu mélange le créatif, le ludique et les méthodologies d’intelligence collectif pour transformer, inspirer et aider à la création de sens autour de problèmes complexes. Il travail primordialement en facilitation en innovation sociale et en création d'artéfacts collectifs d'apprentissage.

Yoann Ochietti - le codeur : passionné de musique, d'informatique et de processus cognitifs. Il contribue depuis quelques années déjà à la construction de wikis dans divers domaines (dont Le violon de Jos) et il met désormais aussi ses compétences en programmation et en fabrication à l’œuvre pour co-développer des scénographies "branchées"

Guillaume Coulombe - le co-pilote : à la fois un violoneux fougueux, fondateur du violon de Jos et co-fondateur de l'initiative Fab Labs Québec, Guillaume se passionne pour les initiatives où s’équilibrent l’affectif et le cognitif, d'où sa préférence pour le faire ensemble par rapport au Do-It-Yourself. Multi-potentiel actif, Guillaume participe à la création des scénographies et à la mise en réseau des LabScènes.